Comment relancer vos prospects sans les spammer

Envoyez un e-mail, c’est comme à la pêche :  le bon endroit, le bon moment, le bon matériel et le bon appât. Donnez-vous toutes les chances de réussir avec ces quelques conseils. 

Mais quelles sont les solutions à mettre en place si mon prospect n’agit pas lors de ma campagne précédente ?  Relancez-les !

 

Tout d’abord, pourquoi relancer un prospect alors qu’il n’a pas ouvert ou pas cliqué sur ma campagne.

  • Ce n’était pas le bon moment pour votre prospect, il n’était pas réceptif.
  • Il ne vous connaît pas encore assez bien.
  • Son emploi du temps est surchargé.
  • Il a peur de prendre une décision

Comment faire pour les relancer ?

1- La segmentation

  • Segmenter à nouveau votre liste en partant de l’analyse de vos statistiques de votre campagne précédente. Par la suite, retirer tous les cliqueurs de votre campagne (pour éviter justement de les spammer) de votre nouvelle liste, et gardez tous les actifs.

 

  • Essayer de déduire de vos statistiques une population correspondant aux cliqueurs (ex : femme de 35 ans à 55 ans CSP++).

 

  • Analyser vos désabonnements (stable, ou croissant) cela évitera de nuire à votre e-réputation.

 

  • Personnaliser votre message. Exemple : Diviser votre base en deux parties : moins de 50 ans et plus de 50 ans. Si les destinataires ont moins de 50 ans alors choisissez la personnalisation par le prénom (Bonjour Marie). En revanche, si vos destinataires ont plus de 50 ans choisissez la personnalisation par la civilité et le nom (Bonjour Mme + Nom).

2- Le message

  • Changez l’objet de votre campagne ; créez une accroche pour convaincre vos destinataires à d’ouvrir l’e-mail. Il doit être pertinent pour leur donner envie de cliquer. Obtenez donc une seconde chance en le changeant pour avoir un taux d’ouverture plus conséquent.

 

  • Essayez les incitations, les interrogations et l’implication de vos destinataires. Cela vous permet de valoriser l’interaction entre le prospect et votre marque.

 

  • Combinez votre offre avec du contenu pertinent. Pour cela, changez l’approche de votre message d’une manière différente. Vous pouvez également repositionner et changer vos « cal-to-actions », pour qu’ils soient plus performants.

3- La fréquence et les heures d’envoi

  • Expérimentez de nouveaux horaires d’envoi. Pour cela, essayez des créneaux peu habituels comme : la nuit, tôt le matin ou encore le midi. Vous serez peut-être étonné de voir que les gens lisent leurs e-mails très tôt le matin ou alors qu’ils prennent du temps pendant la pause déjeuner.

 

  • Relancez-les à J+2- J+7- J+15 –  J+30

4- Analysez pour rectifier les envois futurs

  • Surveillez vos domaines pour privilégier les meilleurs taux d’ouverture.

 

  • N’hésitez pas à exclure de vos relances les domaines qui posent problème.

En conclusion, faites-en sorte que chaque envoi vous apporte quelque chose ; soit vos prospects deviennent vos clients, soit vous avez appris quelque chose sur leurs comportements.  La phase d’analyse est aussi importante que la phase préparatoire.

 

À force de trop spammer, on devient indésirable ! 

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*