Tout savoir sur les statistiques marketing

INTRODUCTION
Les campagnes emailing, ainsi que toutes les actions marketing, ont pour but de fidéliser vos clients ou bien de convertir vos prospects en clients : elles doivent s’adapter aux besoins de vos cibles. Elles ont des finalités commerciales et servent pour communiquer à votre audience, mais également pour accroître votre chiffre d’affaires. Dans cette optique, une étape essentielle est l’analyse des résultats de chaque campagne : ça vous permettra de prendre des meilleures décisions à l’avenir. En effet, mesurer la réussite de ses campagnes, ainsi que leur performance par rapport à des KPI, est un élément très important.

Cet article va nous permettre de tout savoir sur les statistiques marketing.

 

 

Définition de statistiques marketing

Les statistiques marketing sont des indicateurs quantifiables qui permettent de suivre les performances de ses actions marketing. Ils représentent un outil de suivi et de mesure essentiel pour pouvoir juger l’efficacité et la performance de ses campagnes.

Les indicateurs pour les statistiques marketing varient d’une campagne à l’autre, selon ses objectifs spécifiques, mais généralement ils ont pour but de mesurer l’effet de ses actions sur le comportement des destinataires. Bien sûr, les statistiques marketing les plus pertinentes seront celles qui vont avoir l’effet le plus important sur vos objectifs commerciaux : elles vont vous aider à comprendre l’efficacité de vos campagnes, les marges d’amélioration et d’optimisation, ainsi que la planification des futures campagnes. Ça va permettre aux spécialistes marketing d’élaborer des stratégies encore plus performantes et qui puissent optimiser le budget.

Différents types de statistiques marketing

Selon le canal utilisé pour ses actions marketing, on peut utiliser plusieurs types de statistiques. Chaque différente statistique va donner des informations différentes : le taux d’ouverture et le clics montrent le niveau d’engagement avec le contenu, le taux de désabonnement montre si l’audience target trouve le contenu pertinent ou intéressant, et ainsi de suite.

Voici quelques exemples de statistiques par rapport aux différents canaux marketing:

Marketing par e-mail: cela inclut le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture de mails, le taux de clics, le taux de désabonnement, le taux de conversion.
Marketing numérique : taux de clics, coût par actions, impressions.
Réseaux sociaux: taux d’engagement, interactions, nombre d’abonnées, impressions, taux de croissance de sa base d’abonnés.
Sites web: trafic total, taux de rebond, nombre de visiteurs uniques, durée de la visite, pages le plus visitées, mots clés et taux de conversions
Marketing de contenu : trafic sur un blog, quantité de contenu partagé, téléchargements de contenu et prospects obtenus suite au remplissage d'un formulaire
Ventes : temps de réponse de l'équipe de vente, le volume et l'évaluation du démarchage téléphonique

Les statistiques pour les campagnes emails

Il existe plusieurs indicateurs indispensables pour analyser les résultats de sa campagne emailing.

Retrouvez ici notre article sur le sujet!

Taux de délivrabilité

Le taux de délivrabilité décrit la mesure dans laquelle une campagne mail atteint la boîte de réception des destinataires. Il peut dépendre de plusieurs facteurs comme : les fournisseurs emailing, la réputation de l’expéditeur, le contenu du mail et la liste de contact. Il se mesure donc par le nombre total de mails aboutis, sur le nombre total de mails envoyés. Par exemple, 5 650 mails aboutis sur 6 000 destinataires = 94,1 %, ce nombre correspond alors au taux de délivrabilité. En France on estime un taux de délivrabilité moyen à 95%.

Pour améliorer son taux de délivrabilité, il est important de nettoyer ses listes des hard bounces. Il faut également effectuer une segmentation sur les cliqueurs ouvreurs la plus récente possible.

Taux d’ouverture

Le deuxième indicateur est le taux d’ouverture. Très simple à calculer, il correspond au pourcentage d’emails ouverts par vos destinataires. Ce taux permet de savoir, tout simplement, combien de personnes ont ouvert le mail par rapport aux contacts qui ont reçu cette communication. Très simplement, ça représente le nombre de personnes qui ont effectivement ouvert l’email.  Ce taux dépend de nombreux facteurs : la taille du fichier de destinataires, la fréquence d’envoi, le contenu… Le taux d’ouverture moyen en France est autour de 18%, et dans une fourchette entre le 15 et le 25% ça peut se considérer comme un bon taux d’ouverture.

Taux de clic

Le troisième indicateur est le taux de clic: cet indicateur permet de savoir combien de destinataires ont cliqué sur un des liens de l’e-mail, parmi ceux qui ont ouvert l’e-mail. Le taux de clic comprend deux autres indicateurs différents: les clics uniques et les clics cumulés. Le premier indicateur est important pour mesurer l’engagement de votre liste de contact: en effet, il permet d’évaluer si le contenu de l’email était pertinent, mais également si les « call to action » étaient efficaces. Le taux de clics cumulé, lui, correspond à tous les clics, cliqué/recensé/répertorié/effectué plusieurs fois sur un lien, même s’il s’agit toujours de la même personne. Il faut savoir qu’en France le taux de clic moyen est entre 1,60% et 3,06%.

Taux de désabonnement

Le quatrième indicateur est le taux de désabonnement, qui indique combien d’abonnés ont fait opt-out et décidé de ne plus recevoir vos communications mails. Ce taux est à surveiller car son augmentation ponctuelle peut être un indicateur de problème de pertinence du contenu ou de pression marketing. Ça peut avoir un effet, dans le long terme, sur sa réputation marketing.

Taux de conversion

Le taux de conversion indique le pourcentage d’email marketing qui aboutissent à des ventes. En 2021, le taux de conversion moyen des e-mails était de 1,22%, ça veut dire un peu plus d’une vente sur 100 mails.

Retrouvez ici nos conseils pour améliorer les statistiques d’une campagne mail!

Les statistiques pour le marketing numérique

Coût par action

Le CPA est un mode de facturation des espaces publicitaires ou d’une action marketing. Selon cette méthode, l’annonceur sera facturé par rapport aux résultats obtenus lors de sa campagne. L’action en question peut se présenter sous différentes formes: commande, un achat, une demande de devis, le remplissage d’un formulaire.

Impressions

Dans le marketing, on utilise le terme “impression” pour désigner l’affichage d’un élément sur une page web, que ce soit un élément publicitaire, une vidéo, un texte, un bandeau etc. Le terme “impression” venant de l’anglais, il est surtout utilisé pour les publicités display, c’est-à dire les publicités qui utilisent l’affichage d’éléments graphiques. Il faut par contre être vigilant : l’affichage d’un élément graphique sur une page web ne correspond pas forcément à une publicité vue. Les campagnes qui utilisent les impressions sont généralement facturées au CPM, le cout pour mille impressions.

 

Les statistiques pour les réseaux sociaux

Le taux d’engagement

Le taux d’engagement est un indicateur très important, notamment pour mesurer la performance d’une publication sur les réseaux sociaux, mais aussi pour les articles des blogs, vidéos, etc. Il mesure la notoriété d’un contenu web, ainsi que son succès vis -à -vis des utilisateurs qui le consomment. Chaque réseaux social a sa propre façon pour calculer le taux d’engagement; cependant, généralement le taux d’engagement peut être calculé comme le rapport entre le nombre de personnes effectivement engagées par le post (like, comments, partages) et la portée du post (le nombre de personnes potentiellement atteintes).

Interactions

Les interactions sur les réseaux sociaux comprennent tous les types d’échanges entre les utilisateurs et la marque ou l’entreprise. Le plus d’interactions sur un réseau social, le plus important sera le taux d’engagement. Pour ceci: répondre aux commentaires des utilisateurs sur ses publications, liker et commenter les publications de vos cibles, c’est des techniques qui permettent d’augmenter le taux d’interactions et, par conséquent, d’engagement.

Nombre d’abonnés

Très simplement, le nombre d’abonnés est le nombre de personnes abonnés à une certaine page sur un réseau social. Visiblement, plus ce nombre est élevé, le mieux c’est. Par contre, il est également important que les abonnés à une page soient actifs et engagés dans les contenus. Par conséquent, il vaut mieux avoir des abonnés fidèles et engagés qui achètent votre produit que des abonnés qui ne s’intéressent pas à vos contenus.

Taux de croissance de sa base d’abonnés

Cet indicateur décrit tout simplement la vitesse à laquelle on gagne des nouveaux followers ou abonnés. Pour le calculer, il faudra tout simplement faire un rapport en pourcentage de la différence entre le nombre d’abonnés dans l’année N et l’année N-1.

Les statistiques pour les sites web

Nombre de visites

Le nombre de visites décrit combien de visualisation le site a reçu dans une période de temps, souvent un mois. Ça ne correspond pas au nombre de visiteurs: en effet, il se trouve qu’un seul utilisateur peut accéder à un site web via différents navigateurs, différents ordinateurs ou différents terminaux. Pour ceci, le nombre de visites est souvent plus élevé que le nombre de visiteurs.

Nombre de visiteurs uniques

Un visiteur unique, en effet, est une personne physique qui visite un ou plusieurs sites pendant une période de temps. Normalement, cet indicateur est calculé sur un mois. Les acheteurs de publicité comptent les visiteurs uniques sur un site pour savoir combien de personnes différentes ils atteindront avec leurs insertions. Les visiteurs uniques sont identifiés via les cookies, des fichiers mis en place sur un navigateur avec un identifiant anonyme.

Taux de rebond

Le taux de rebond, ou bounce rate en anglais, est, comme le mot le dit, le pourcentage de visiteurs qui arrivent sur un site web et en sortent sans parcourir d’autres pages. Pour calculer ce taux, il faudra calculer le rapport entre ces visiteurs et le nombre total des visiteurs. Il n’est généralement pas un bon signe d’avoir un taux de rebond plus élevé que 50%: c’est un élément d’alarme. Au contraire, un taux de rebond inférieur ou égal au 30% est considéré excellent. Il faut par contre être conscient que la nature du site va influencer l’interprétation de ce taux de rebond: un site de e-commerce va effectivement encourager ses clients à rester sur leur page le plus longtemps possible. En revanche, d’autres sites comme des dictionnaires ou des annuaires, où les visiteurs consultent des informations très précises, vont avoir un taux de rebond plus élevé.

Durée de la visite

Comme le nom le suggère, il s’agit de la durée moyenne en temps qu’un visiteur va passer sur un site. Ça permet de vérifier si les internautes qui arrivent sur un site web lisent effectivement ce qu’il y a écrit. Cet indicateur permet de comprendre si la qualité des contenus est bonne ou si, au contraire, est à améliorer. En effet, plus la durée d’une visite sur un site web est longue, mieux c’est. Comme le taux de rebond, cet indicateur peut bien sur dépendre de la nature du site web.

Pages les plus visitées

La durée moyenne peut également être découpée entre les temps moyens passés sur les différentes pages visitées. Ceci va permettre de comprendre quelles sont les pages les plus visitées et sur lesquelles il faut pousser davantage, et par conséquent les besoins de nos utilisateurs.

Mots-clés

Un mot-clé est un mot, ou un ensemble de mots, qu’un internaute va utiliser dans un moteur de recherche. Ils sont un outil très puissant dans le web marketing, car ils peuvent améliorer le positionnement d’un site web dans les résultats de recherche. Les mots-clés influencent également le référencement d’une plateforme, ça veut dire, tout simplement, sa visibilité sur les moteurs de recherche.

Taux de conversion

Le taux de conversion indique le pourcentage de visiteurs d’un site web qui aboutissent à des ventes. Le taux de conversion moyen estimé par Google Ads est de 4,40%.

Les statistiques pour le marketing de contenu

Trafic sur un blog

Le trafic total d’un blog décrit les accès à la plateforme par des internautes. Cet indicateur encadre une période définie, et correspond au nombre de visites.

Quantité de contenu partagé et téléchargement de contenu

Dans la création de marketing de contenu, il est très important que le contenu créé soit partagé le plus possible. En effet, le but de la création de marketing de contenu est d’atteindre une audience la plus large possible.

Indépendamment du secteur que votre entreprise priorise, l’importance des statistiques reste primordiale. Elles vont vous aider à atteindre vos clients et prospects, à booster votre taux de conversion et à améliorer vos performances.

Et maintenant, quelques chiffres intéressantes:

Il y a presque 2 milliards de sites en ligne
Ce sont plus de 800 000 sites créés chaque jour
Les blogs ont 63% plus d’influence que les magazines
43% des marketeurs B2B disent que le blogging est la plus important source de contenu
Les articles avec des images reçoivent 94% de vues en plus
Les vidéos sont 267% plus efficaces que les autres types de contenu
Grace aux vidéos, les internautes passent 2 minutes de plus sur un site
Première position Google : un taux de clic de 34,36% sur desktops et 31,35% sur mobiles
Les utilisateurs passent en moyenne 4,2 heures quotidiennement sur leur smartphone
81 000 recherches par seconde sont faites sur Google

Cet article vous a plu ? Voici les 5 étapes pour définir le ROI

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de renseignements.

 

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    EnglishFrench